décembre 18, 2021

Y a t’il une différence entre un Ange et un Archange? 

Traditionnellement, l’image que l’on a d’un ange ou d’un archange est l’image du chérubin, de l’angelot joufflu ou de l’homme ailé messager du monde divin. C’est l’image de la créature céleste qui guide les hommes, les protège, les bénis, les garde des dangers.  C’est l’image de l’être spirituel envoyé par Dieu qui guide le peuple de Dieu, les saints, les prophètes, les fils de Dieu.

Cette image est véhiculée par les religions monothéistes et plus particulièrement par la tradition judéo-chrétienne à travers l’ancien testament, l’apocalypse et le nouveau testament qui relatent de nombreux récits dans lesquels des êtres angéliques et archangéliques côtoient les Hommes.   

Nous avons été formés, éduqués dans cette conception du monde. Aujourd’hui, nous sollicitons principalement les Archanges et les Anges comme des entités célestes qui peuvent nous apporter une protection, une guérison, une bénédiction ou une aide quelconque pour notre vie.

Pouvons-nous voir au-delà de ces images et regarder d’une autre manière la création du monde pour comprendre ce que sont réellement les Anges et les Archanges dans la hiérarchie divine?

Pour les Esséniens, le règne des Archanges et des Anges sont des réalités supérieures au règne des hommes. Supérieure non pas en valeur mais supérieures dans la hiérarchie des mondes.

Quelle est cette hiérarchie des mondes?

Dans la Genèse, Dieu a créé l’univers en 7 jours. Dans la cosmogonie essénienne, ces 7 jours sont 7 étapes, 7 règnes d’existence du plus subtil au plus dense.

Ces 7 règnes, que sont les Dieux, les Archanges, les Anges, les Hommes, les Animaux, les Végétaux, les Minéraux, forment l’alliance des mondes, l’alliance de Lumière qui à travers les 7 sphères de l’existence unissent le ciel et la terre, le Père et la Mère en un seul ordre divin.

Cet ordre divin est unique, il est le grand corps de la création. Chacun des règnes, chacun des êtres vivants y a sa place et sa fonction.

A l’origine de tout, il y a un corps unique, un être unique, le rayon Je, le corps divin de la Lumière, la parole unique de Dieu, Dieu.

Cet être unique est sans limite, sans commencement, sans aboutissement car il EST par essence. Il est la vie. Dieu est la vie. 

Pour comprendre la création du monde, et l’apparition de créatures célestes comme terrestres, nous pouvons imaginer que de cet être primordial, est apparu un rayon.

Ce rayon, sorti de la source, a fait apparaître un ordre hiérarchisé à travers les 7 règnes de la création.

Ainsi sont apparus les 3 règnes du monde invisible, du monde du Père: les Dieux, les Archanges et les Anges et les 3 règnes du monde visible, du monde de la Mère: les animaux, les végétaux, les minéraux. Les hommes se situent au centre de ces deux mondes. Ils font partie du royaume de la Mère et en même temps ont la capacité de s’élever vers les mondes supérieurs. C’est pourquoi, l’Homme, dans sa qualité d’être humain, est un intermédiaire des mondes.

Ces 7 règnes vivent dans des sphères différentes mais en réalité, sont un corps unique, qui se manifeste de manière différentes.

C’est pourquoi, dans l’absolu, nous pouvons dire que les Anges et les Archanges ne sont pas différents. Ce sont simplement des réalités différentes, des plans de manifestation différents d’un même corps, le corps de Dieu.

Ceci dit, dans leur manifestation particulière, les Anges et les Archanges sont bien différents car ils portent des fonctions et des attributs qui leurs sont propres.

Ange ou Archange, peut-on réellement faire la différence?

Le terme “Ange”, vient du mot grec “angelos” qui signifie le messager. Le terme “Archange” est constitué du préfixe “Arch”  qui signifie à la fois le commandement , le commencement, le fait d’être à la tête de. C’est pourquoi, dans les religions monothéistes, les Anges sont considérés comme des messagers de Dieu et les Archanges sont comme des chefs parmi les Anges . Tous, Anges et Archanges ont des fonctions différentes, plus ou moins proches des hommes.

Ces visions ne sont pas erronées mais ne sont pas complètes non plus.

En réalité, les Anges et les Archanges font partie de règnes différents. Ce faisant, ils ont des natures différentes et des fonctions différentes dans l’ordre céleste.

Mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont séparés. D’un certain point de vue, les Anges et les Archanges sont des facettes d’un même corps, le corps unique de Dieu.

Les Archanges sont un monde de lois universelles. Ils s’adressent à l’humanité à travers des enseignements universels, cosmiques. 

Les Anges sont un monde de faits, de vertus, ils sont les protecteurs de l’âme des hommes. En cela ils sont un règne plus individualisé, plus proche de l’humanité;

Les Archanges 

Le règne archangélique est le deuxième règne de la création, qui se tient dans les mondes invisibles du Père.

Ce sont les lois divines. C’est-à-dire que ce sont eux qui maintiennent l’ordre cosmique, l’ordre universel, ils sont les garants de la grande harmonie universelle.

Tout est régi par des lois. Le cycle de la vie est loi, Dieu est loi. Tout ce qui arrive sur la terre découle de la loi de Dieu. Tu ne peux pas te tenir en dehors car elle est universelle. Si tu la transgresses, tu en paieras le prix d’une manière ou d’une autre. Car dans l’absolu Dieu règne.

Les Archanges parlent à l’humanité d’une manière générale. Ils enseignent les grandes lois, les grands fonctionnements et principes universels. Ils transmettent les grandes clés de sagesse pour vivre sur la terre en conformité avec le monde divin. 

“Tu récoltes ce que tu sèmes” est une loi universelle.

“Telle est la loi : tu ne peux voir à l’extérieur que ce que tu portes à l’intérieur de toi, que ce que tu es.” Gabriel 191 verset 23

“Tout ce qui apparaît est juste et conforme à la loi de Dieu. Rien, absolument rien ne peut être en dehors de sa loi.” Michaël 292 verset 52

En cela, les Archanges ont enseigné les envoyés de Dieu, les prophètes, les initiés pour leur transmettre leur savoir et qu’ils en soient les représentants pour l’humanité tout entière.

Les Anges

 “Comment voulez-vous connaître un Ange en dehors de l’idée que vous vous en faites en votre for intérieur ? Vous ne pouvez connaître un Ange que si vous êtes sur le chemin qui mène à vivre avec lui au quotidien, s’il vous enseigne comment bien vivre et que vous réalisez sa parole. Alors, effectivement, un lien se tissera et une compréhension pourra naître de la relation vivante ; vous vous approcherez de l’Ange jusqu’à devenir un Ange et savoir ce qu’est un Ange” Michaël 209 verset 32

Le règne des Anges est un règne de vertus. Non pas des vertus comme on pourrait le concevoir nous en tant qu’humains, mais des vertus dans leur origine éternelle, des forces divines immuables. 

Les Anges ne sont pas des croyances mais des faits, des faits qui sont en potentiel de réalisation dans l’homme. 

Dans cette vision des choses, les Anges sont plus réels que les hommes car ils ne sont pas en devenir. Les hommes sont en devenir, ils se cherchent en permanence pour devenir au mieux ce qu’ils pensent porter en eux, ce qu'ils pensent être. Les Anges sont.

Prends par exemple la paix. La paix est une grande vertu à laquelle tout le monde aspire. Dans le monde de l’homme, la paix n'existe pas réellement. Elle peut se manifester dans des états intérieurs ou extérieurs qui sont des émanations de son être mais elle n’est pas véritablement.

L’Ange de la Paix, est la paix telle qu’elle est dans son essence. Elle est une vertu qui est le corps de manifestation d’une réalité supérieure, elle est une manifestation de Dieu, c’est pour cela que l’on dit que les Anges sont des messagers de Dieu, alors que le monde de l’homme est un monde changeant, mouvant. 

Bien sûr nous pouvons capter des effluves de paix, mais cela ne sera rien comparé à la réalité supérieure de l’Ange de la paix.

Un homme, une femme qui veut vivre avec un Ange, doit lui offrir un espace en lui.

L’homme peut prier, invoquer autant qu’il veut l’Ange de la paix, s’il ne lui laisse pas de la place en lui, pour l’incarner jusque dans sa vie quotidienne, l’Ange, l’être de la paix ne pourra pas véritablement venir et vivre avec lui.

Bien sur la prière, la dévotion peut être une aide, une préparation de la terre intérieure, pour accueillir l’aura subtile de l’Ange, mais c’est en vivant, sentant, goûtant, partageant la paix dans sa parole, dans son regard, dans ses gestes que l’Ange pourra réellement se faire un corps en l’homme, en la femme.

En cela l’Ange est un protecteur, un gardien, car la vertu est un rempart contre les forces sombres.

-Un prochain article approfondira le règne angélique, expliquant la différence entre les Anges solaires et les Anges lunaires, que l’on peut également appeler “Anges Gardiens”.-

Le chemin de la remontée vers Dieu

Les Anges, les Archanges ne sont pas de notre monde. Si nous voulons nous en approcher, il faut nous préparer, nous éduquer, nous former pour les accueillir dans notre vie.

Car contrairement aux idées reçues, les Anges et les Archanges ne sont pas au service des hommes. Les Anges peuvent guider les hommes, ils peuvent être pour eux une bénédiction, une protection, ils peuvent leur apporter la guérison, la douceur, l’éveil intérieur, ... mais c’est avant tout pour que l’homme, la femme puisse servir le monde divin, c’est-à-dire le divin en eux comme en tous les êtres.

Pour évoluer, pour remonter vers la source, les hommes doivent s’élever vers les Anges car seuls les Anges peuvent leur ouvrir les portes d’une perception supérieure et par la suite cheminer vers les règnes archangéliques et divins.

L’homme qui s’éveille à la réalité des mondes supérieurs est l’espoir des mondes car depuis la création du monde et la chute de l’humanité, tous les règnes de la Mère ont été placé dans l’esclavage. Il suffit de regarder comment les animaux, les végétaux ou les minéraux sont traités ou considérés aujourd’hui. Pour leur rendre leur dignité, l’Homme doit retrouver sa mémoire originelle, celle qui est en lui l’alliance des mondes.

L’Homme doit retrouver le souvenir en lui qu’il est un avec la pierre, un avec la plante, un avec l’animal mais aussi un avec les Anges, les Archanges, les Dieux. L’homme doit se rappeler qu’il est un être universel, qu’il porte en lui tous les règnes, l’univers tout entier. 

La création du monde est la création intérieure de l’homme originel.

L’homme n’est pas isolé des autres règnes, il est appelé à vivre à nouveau avec les vertus, à les incarner sur la terre, à vivre à nouveau dans le grand corps des lois divines pour communier avec la grande harmonie universelle.

Le savoir théurgique ancestral des Esséniens pour communiquer avec les mondes supérieurs

 

Depuis Enoch, les Esséniens ont développé des techniques théurgiques très précises pour communiquer avec les mondes supérieurs.

Il ne suffit pas de croire que l’on peut entrer dans les mondes spirituels sans préparation pour entrer en communication avec des réalités supérieures. Cela serait une grande illusion.

Pour cela, il faut étudier, comprendre, connaître les lois de ces mondes et savoir ce qu’il faut pour y avoir accès. Comme dans la vie de tous les jours on ne s’adresse pas de la même manière à son ami ou à son banquier, l’on ne s’adresse pas de la même manière à un homme ou à un Archange.

Ce savoir est une science sacrée très précise qui répond à des lois fondamentales. C’est pourquoi la communauté essénienne est une communauté de prêtres et de prêtresses qui se forment en permanence, travaillent sur eux, prient dans des temples, se réunissent tous les 3 mois pour célébrer la Ronde des Archanges et ainsi honorer l’alliance des mondes.

En célébrant la Ronde des Archanges, tous les règnes de la création sont placés dans la victoire car c’est le corps de Dieu qui est honoré.

A propos de l'auteur

Laurence Silence

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>