octobre 27, 2022

Introduction

Dans toutes les civilisations, les religions, les traditions à travers les âges l’Archange Michaël est une figure emblématique célèbre qui a traversé le temps et apparaît dans beaucoup de textes sacrés, de récits, ou de mythes.

 

Aussi loin que nous puissions remonter dans la mémoire et l’histoire de l’humanité, dans les anciennes civilisations, traditions, que cela soit l’église orthodoxe, l’église catholique, dans le Coran ou l’ancien testament… les références ne manquent pas, les écrits où l’Archange Michaël ou Saint-Michel archange apparaît, ont traverser les ères passées jusqu’à notre époque moderne. Il est considéré comme étant le plus puissant des archanges.

 

Beaucoup d’histoires gravitent autour de l’Archange Michaël car c’est un Être céleste omniprésent qui vient d’un monde supérieur d’éternité qui de tout temps s’est toujours manifesté d’une manière ou d’une autre pour éclairer et guider l’humanité à travers des maîtres et leurs enseignements.

 


Il est raconté que dans un lointain passé, il y eu une querelle parmi les anges au sujet de l’homme. Une partie des anges voulaient s’unir à l’humanité et prendre la place de Dieu tandis que l’autre partie ne voulaient pas vivre en dehors du Père mais lui rester fidèle. Un conflit éclata entre eux et en plein milieu de cet affrontement un archange se leva et prononça puissamment : « Qui est comme Dieu ». C’était à la fois une interrogation, une affirmation et un rappel à l’ordre. Cette parole résonna victorieusement dans tous les mondes et lorsque Dieu, le Père de tous les Pères reçut cette parole de lumière et de fidélité, il appela l’Archange qui l’avait prononcé MICHAËL qui signifie « Qui est comme Dieu ». Lorsque l’Archange Michaël prononça cette parole magique, elle traversa le temps et devint l’âme de toutes les école des mystères sur la terre. L’Archange Michaël a montré par sa parole qu’il connaissait les secrets de l’homme véritable et le secret de Dieu.

Dans la Tradition Essénienne, plusieurs maîtres comme Zoroastre, Omraam Michaël Aïvanhov, Peter Deunov, Rudolf Steiner ou Olivier Manitara se sont incarnés sur la terre et avaient une alliance avec l’Archange Michaël qui les a guidés et leur a transmis des enseignements. Dans la lignée des fils du soleil Olivier Manitara eu d’abord un contact avec l’Archange Michaël, bien que par la suite, il eut l’alliance avec les quatre Archanges, ce qui a permis qu’apparaisse et soit célébrée la Ronde Des Archanges au sein de la Nation Essénienne tout au long de l’année lors desquelles les esséniens honorent les 4 visages des 4 Archanges à travers les 4 saisons, aux solstices et équinoxes: l’Archange Ouriel au solstice d’été, l’Archange Gabriel au solstice d’hiver, l’Archange Raphaël à l’équinoxe de printemps et l’Archange Michaël à l’équinoxe d’automne.

Lors de ces célébrations où ont été recueillis pendant plus de dix ans les psaumes des 4 Archanges qui constituent la Bible Essénienne du nouveau commencement, les 4 éléments de la terre, l’eau, l’air et le feu, qui constituent toute la création sont mis à l’honneur car pour les esséniens, ils sont la manifestation concrète et visible de ces Êtres supérieurs.

Pour les esséniens, l’Archange Michaël est le Père du Feu et se manifeste à travers l’énergie de l’automne. Dans tous les peuples et les traditions où on a allumé et honoré le feu, les êtres se sont émerveillés devant sa beauté. Ils voyaient la splendeur du feu et ils honoraient la lumière, le soleil, les étoiles et tout leur parlait de cette magnificence.

L’Archange Michaël représente aussi les hommes qui entrent dans les Écoles des mystères, qui ouvrent en eux le chemin du feu et de la lumière.

Archange Michaël

Tels des chevaliers ce sont des êtres qui, d’une certaine manière, mènent un combat pour la Lumière, et pour celui qui veut aller vers cet état de conscience il faut être prêt à entrer dans cette vibration qui éveille et place l’être dans un état d’alerte ou de vigilance. Il ne s’agit pas de combattre pour tuer ou détruire mais c’est d’être dans la Lumière et l’amour pour guérir, redresser et ennoblir.

Dans son psaume 131 qu’on retrouve dans la Bible Essénienne, l’Archange Michaël transmet un enseignement et aussi un message où il se révèle et se décrit.

Psaume 131:1-4

Archange Michaël

“ Je suis la vie. Là où il y a la vie, je suis. Je suis omniprésent là où la vie se manifeste.

 

Les hommes me cherchent là où la vie n’est pas et c’est pourquoi ils ne me rencontrent pas. Ils cherchent le monde divin en dehors de ce qui est. Ils veulent l’extraordinaire, éprouver le frisson du fantastique, goûter quelque chose de différent dans leur vie, avoir des pouvoirs surhumains, être supérieurs aux autres… Moi, je vous dis que je suis là où il y a la vie, là où il y a le jour, là où il y a le chant des oiseaux. Mais les hommes ne veulent pas entendre cette sagesse, ils n’ont pas été préparés, éduqués pour cette simplicité, cette profondeur, cette autre dimension qui les oblige à s’éveiller, à se remettre en question, à changer d’orientation. Non seulement les hommes n’ont pas été éduqués, programmés pour se contenter de ce qui est vital et essentiel à leur vie, mais ils ne l’ont pas été non plus pour apprendre à découvrir la grandeur dans ce qui est petit et proche. Depuis des siècles, un monde leur a enseigné et les a habitués à chercher là où il n’y a rien, dans un monde abstrait, illusoire et superficiel. La vie est Lumière, intelligence, sagesse et partout où la vie se manifeste, je suis. Je suis omniprésent et j’apporte le message d’une intelligence supérieure et d’un monde divin. J’apporte la vie, car je suis la vie.”


 

L’Archange Michaël est aussi lié à l’activité, au feu du travail. Dans la perfection l’homme devrait vivre avec la grandeur, l’immensité et toutes ses activités devraient être Divines. L’homme porte la vie en lui mais ayant été séparé du monde divin, pour retourner vers Dieu cela nécessite de faire certaines choses. Avec l’Archange Michaël cela passe par la préparation : l’étude pour se rééduquer, l’observation de sa vie intérieure et le travail sur soi pour vivre dans l’éternité de son âme, avec le monde divin.

Archange Michaël symbole

Dans ses représentations les plus courantes, l’Archange Michaël est souvent représenté comme un guerrier de Lumière, parfois habillé d’une armure et rayonnant une aura scintillante. Dans une main Il tient une balance et brandit une épée de son autre main, se tenant debout sur le dragon qu’il terrasse.

 

Son aura rayonnante et lumineuse évoque l’énergie du Feu Divin qui éclaire toute obscurité et consume ce qui est faux.
La balance c’est la Justice Divine et la vision des deux mondes.

L’épée, ce sont les mystères du Feu de Michaël qui tranche, qui sépare le subtil de l’épais, qui consume tout ce qui est corruptible et fait apparaître l’incorruptible, car dans le monde de l’Archange Michaël, c’est le Feu de la Vérité où les compromis et les mélanges ne sont pas possible, ce qui est vrai, demeure et ce qui est faux est détruit. Si tu veux aller dans le feu sans être brûler, il faut que tu sois comme le feu, que tu aies un corps de feu, sinon tu seras consumé par le feu. C’est une loi universelle, c’est la science et les mystères du Feu.

Le dragon c’est l’homme dans sa personnalité mortelle, imparfaite, en transformation. C’est aussi ce que l’Archange Michael a nommé l’usurpateur.

 

Pourquoi l’usurpateur ? Et usurpateur de quoi, de qui ?

 

Dans la cosmogonie essénienne, l’Archange Michaël a transmis des enseignements sur l’être de l’usurpation. Il a employé ce terme d’usurpateur pour désigner le dragon qu’il terrasse. Cet être usurpe par le mensonge et l’illusion pour voler ou prendre une place qui n’est pas la sienne. Ainsi il déforme la réalité et d’une certaine façon il tue la vérité, ce qui est. Lorsque c’est l’usurpateur qui est caché derrière les influences, tout est faux semblants, apparences vides et illusions. L’homme n’est plus l’homme véritable voulu par Dieu, les choses ne sont plus ce qu’elles sont, tout est confus, mélangés et l’usurpateur se glisse dans les mondes subtils qui influencent la vie de l’homme pour lui dire ce qu’est la vérité, et c’est un mensonge qui apparaît pour nourrir un monde illusoire.

 

Pour les esséniens les vertus sont des Anges. Ce sont des êtres vivants, subtils et supérieurs qui sont le règne au-dessus de celui des hommes. Ces vertus angéliques sont des faits intemporels et vastes, au-delà de toute conception humaine. La Vérité est un feu qui libère de ce qui est faux, c’est le Feu de l’Archange Michael devant lequel aucune ombre ne peut se cacher, où tout est révélé et mis en lumière. C’est l’état de ne plus être inconscient et sous influences, dans des illusions mais de se tenir dans la Lumière de la Vérité, dans le Feu de Michael, d’avoir la vision des deux mondes, des apparences et de ce qui se cache derrière les apparences, du visible et de l’invisible.

 

C’est l’œil de Michaël, le regard rayonnant la Lumière qui traverse toutes les illusions et les mensonges jusqu’à toucher les profondeurs de l’être pour faire apparaître la vérité de ce qui vie secrètement dans le cœur de l’homme. Cela peut faire naître le bonheur, l’extase ou l’inquiétude, l’angoisse selon la nature ce qui anime la vie intérieure de l’homme et oriente le sens de sa vie et de sa destinée.

Cernunnos

Psaume 12:1-5

Archange Michaël

« La force du cerf

 

Sur la terre, l’Enfant de la Lumière est semblable à une biche. Il fait sa demeure loin des regards. Dès qu’il voit les hommes approcher, il fuit par crainte d’être détruit, par peur de ce qui peut lui arriver. Toi, homme, éveille-toi dans la vraie lumière et cesse d’être une biche. Effectivement, on peut voir la beauté et la douceur en chaque Enfant de la Lumière, mais la biche doit se transformer en cerf.

 

Le cerf défend son troupeau ; il est un avec la nature et il est capable de se confronter à l’homme. S’il trouve la faiblesse en face de lui, l’homme ordinaire la fera grandir, même dans l’Enfant de la Lumière. Si, par contre, il trouve l’homme sûr de lui et fort, non seulement il le respectera, mais il permettra en plus à cet homme de lui transmettre quelque chose.

 

Dans ton monde, là où tu dois être le roi, ne sois pas une faiblesse, ne sois pas un Enfant de la Lumière faible. Sois fort parce que tu es fort et n’aie pas peur de ce que tu es et de ce que tu penses. N’aie pas peur d’allumer le feu dans ton jardin pour y célébrer un culte et vénérer les Anges et le monde divin. Ne te cache pas sans cesse. »


 

Qui était Cernunnos?

 

Les anciens Celtes vénéraient le Dieu-cerf Cernunnos, le roi de la foret. Dans son origine gauloise «Karnonos», Cernunnos signifie par analogie «cornme».

 

Il est souvent représenté dans la posture de Shiva ou de Bouddha, la posture de la méditation, fermant ses sens extérieurs et les ouvrant vers l’intérieur, vers des mondes subtils. Ce symbole des cornes que le Dieu-cerf porte sur la tête, dans ses représentations, indique qu’il communiquait avec des mondes supérieurs.

 

Cernunnos était un homme qui à travers les pierres, les plantes et les animaux s’est élevé jusqu’à devenir un véritable être humain, s’étant purifié et éveillé dans son être intérieur pour connaître la deuxième naissance, la résurrection, il était ainsi devenu un Dieu.

 

Lorsque les chrétiens ont découvert Cernunnos, ils y ont vu une idole païenne et ne l’ont pas reconnu, essayant d’imposer leur vision de Michaël terrassant le dragon mais l’Archange Michaël était bien vivant chez les Celtes, ils l’ont appelé Cernunnos. Le Dieu-cerf était représenté tenant un serpent en main, ce qui signifiait qu’il maîtrisait les forces de la vie. Les Chrétiens ont représenté l’Archange Michaël terrassant le dragon. Les deux visions étaient différentes mais les symboles véhiculaient le même message.

Peter Deunov

Le maître Peter Deunov était un être collectif en qui vivait une intelligence céleste. Tout comme il a fallu des siècles de préparation pour que le Christ puisse s’incarner dans le maître Jésus, il en fut de même pour l’avènement du maître Peter Deunov qui pour les essénien a incarné l’Archange Michaël sur la terre.

 

Avec lui sont réapparus des enseignements qui venaient des Atlantes et il a permis à une humanité qui descendait de plus en plus dans la matière de redonner une dimension plus cosmique à la pensée humaine et la force à l’intelligence de l’Archange Michaël.

Le maître Deunov avait pris pour symbole du triangle et de l’ancre. Le triangle symbolisant le feu, l’Archange Michaël, une intelligence non incarnée et l’ancre représentant l’incarnation, son souhait était d’incarner l’Intelligence de Michaël sur la terre pour qu’apparaisse une nouvelle civilisation, une nouvelle humanité.

La Ménora

Dans la Tradition Essénienne, l’Archange Michaël a donné tout un enseignement sur la nature des deux feux que l’homme peut éveiller en lui et qu’il doit connaître et apprendre à maîtriser s’il veut pouvoir s’approcher de Lui. Il a également offert aux esséniens les 7 règles de la flamme divine, les 7 flammes de la ménora.

 

Dans un ancien langage, « Ménora » était un autre nom sacré pour désigner l'alliance de Lumière des 7 règnes de la création qui relie le ciel et la terre, le Père et la Mère à travers l'homme. Il y a les 3 règnes invisibles du Père qui sont les Anges, les Archanges et les Dieux et les 3 règnes visibles de la Mère qui sont les minéraux, les végétaux, les animaux, l’homme au centre étant l’intermédiaire entre ces mondes.

Dans son enseignement, le Père du Feu avait montré les 7 flammes de Michaël et les 7 flammes de l’usurpateur. Soit l’homme allumait la flamme de l’usurpateur, soit il allumait la flamme de Michaël. L’être qui faisait apparaître les 7 flammes de Michaël, devenait un fils, une fille de Dieu car il faisait apparaître l’Archange Michaël au-dessus de lui.

Psaume 90:1-5

Archange Michaël

« Prépare ton temple avant de t’approcher du feu

 

Tu dois connaître les 2 feux et savoir qu’il n’en existe qu’un. L’un est fidèle à la Source et l’autre s’éloigne de son origine en voulant féconder les ténèbres pour son propre compte. Tu dois allumer la flamme de la vie en toi et éprouver ta fidélité en traversant le feu des passions sans perdre ta pureté.

 

Tu te présenteras devant moi quand tu auras préparé ton temple, allumé la flamme et fait apparaître la lumière qui honore le Père et non la lumière trompeuse qui donne la puissance à l’intelligence de l’Usurpateur.

 

C’est uniquement lorsque tu auras bâti ce temple en toi et allumé la flamme dans l’appel du Père et l’accueil de la Mère que tu m’entendras et sentiras ma présence avec toi.

 

Seule la ménora de l’alliance éternelle allumée en toi et dans la Nation Essénienne te montrera le petit feu qui contient le feu qui embrasse tout. »

 



 

Les Esséniens ont pris le symbole de la ménora et utilisent cet objet sacré dans leurs rituels magiques pour célébrer les 7 flammes de l’éveil que l’Archange Michaël a transmis dans ses enseignements, les 7 règnes de l’Alliance.
C’est un ancien savoir qui était déjà apparu avec l’histoire de Noé dans l’arc-en-ciel comme signe de son alliance avec Dieu. Cet enseignement de l’Alliance est aujourd’hui ressuscité par les Esséniens dans la ménora est un symbole pur et sacré de la Ronde des Archanges.

Quel est le rôle de l’Archange Michaël ?

La séparation du subtil de l’épais

 

L’Archange Michaël se manifeste à travers l’énergie de l’automne et à cet période dans la nature vivante, nous pouvons observer ce tri qui se fait entre le bon grain et l’ivraie pour récolter les moissons.

 

L’Archange Michaël c’est l’étincelle divine dans l’homme qui ne meurt pas. Il va éveiller la conscience, apporter le discernement et ainsi faire apparaître en l’homme les deux natures. Il révèle ce qui est vrai et faux et sépare le bon grain de l’ivraie.

 

L’homme a été créé par une intelligence supérieure et contient tout le cosmos. L’Archange Michaël pousse l’homme a ne pas considérer que sa dimension mortelle et visible mais à s’éveiller à la réalité de son être invisible et à vivre consciemment avec son âme immortelle. Ce qui est réel, c’est ce que l’homme vit dans ses pensées, ses sentiments, sa volonté et l’Archange Michaël veut que l’homme affine ses sens vers la subtilité et considère la valeur précieuse de ce qui se tient dans l’invisible comme les vertus de la vérité, l’amour, la douceur, la bonté…car en apprenant à éduquer sa pensée en ce sens, on peut entrer dans la réalité de ce qui est précieux et essentiel pour l’homme qui veut marcher sur le chemin du Feu et de la Lumière.

 

Dans le Feu de l’archange Michael, il n’y a pas de place pour, l’imperfection, l’indécision ou les choses mitigées et l’homme étant par nature créateur par l’instrument qu’il est aux yeux des mondes qui l’entourent, le rôle de L’Archange Michaël est justement de mettre l’homme face à la responsabilité du choix qu’il a en permanence, que celui-ci soit bon ou mauvais.

 

Il doit choisir consciemment, dans son monde de dualité de donner de la force et sa puissance créatrice à ce qui est mortel et en transformation ou à ce qui est immortel et divin en lui. Il a réellement le choix de s’offrir et de vivre avec ce qui va l’alourdir et le condenser vers des mondes qui figent dans la mort ou ce qui va éveiller la semence divine en lui et l’élever vers des mondes de la vie et d'éternité.

Quel est le pouvoir de l'Archange Michaël ?

Discerner le futile de l’essentiel

 

Michaël éveille l’homme dans sa vie intérieur, supérieure, dans le non-corps. Cela peut être une expérience troublante pour celui qui n’y est pas préparé et qui s’est identifié à son corps et à la vie de son corps car Michaël lui montrera que le corps n’est qu’une ombre.

 

Le feu de Michaël peut permettre à l’homme de redonner une orientation claire à sa vie. Il peut recevoir une nouvelle façon de penser plus lumineuse ainsi que la vision qui permet de discerner le vrai du faux et faire grandir le divin en lui et autour de lui. C’est alors la volonté de son être véritable qui s’éveillera en lui. C’est un chemin d’éveil croissant.

Comment entrer en contact avec l'Archange Michaël ?

Lorsque le maître Jésus a dit : « Qui s’approche de moi, s’approche du Feu. Qui s’éloigne de moi, s’éloigne de la vie. », il avait les paroles de l’Archange Michaël.

 

Il est rare de s’approcher de Michaël car il faut être préparé, éveillé, décidé et ferme mais aussi humble, doux, souple et bienveillant car Il est l’Amour Divin. L’homme n’est pas obligé de maîtriser sa nature inférieure, mais il doit au moins en être conscient. S’approcher du Feu c’est aussi accepter d’être remis en question, d’être clarifié par la lumière et transformé par le Feu.

 

Devant le Feu de Michaël aucune ombre ne peut se tenir, il n’y a pas de mélange possible, car la Lumière du Feu va éclairer et faire apparaître tout ce qui vit à l’intérieur de celui qui se présente, le lumineux comme le sombre et seul ce qui est pur et divin subsistera au Feu.

 

Pour pouvoir se tenir devant l’Archange Michaël il faut être préparé, il faut avoir travaillé sur soi, s’être purifier, il faut être vrai, dans la pureté et l’émerveillement, tourné vers la beauté, dans la dévotion et l’adoration des mystères divins.
Il faut que l’homme se connaisse lui-même et sache où est sa place, quel est son rôle et qu’il ait pris conscience et reconnu qu’il y a des êtres et des mondes qui lui sont supérieurs pour pouvoir se présenter devant eux d’une façon juste et respectueuse dans l’honnêteté et l’humilité car se tenir devant le Feu de l’Archange Michaël c’est être dans la Vérité, dans le sacré, le secret, l’intimité de son être, dans la prière et les mystères divins.

Comment l’invoquer l'Archange Michaël ?

L’Archange Michaël, c’est le roi des âmes immortelles, éternelles, c’est le Feu de l’Amour Divin, c’est tout ce qui a le cœur ouvert, qui s’enflamme vers le Divin et qui rayonne la grandeur et la beauté.

 

Ce Feu de pure amour ne vient pas dans l’opacité, l’impureté ou uniquement pour les hommes mais il est allumé pour être dans l’impersonnalité, le service sacré, l’adoration des mystères et la bénédiction de tout ce qui est grand, beau et noble.

 

Michaël aime les êtres ardents, qui n’ont pas peur, ne sont pas passifs mais savent ce qu’ils veulent et prennent leurs vies en mains, qui travaillent et agissent pour atteindre leurs buts, des êtres vaillants et nobles qui se tiennent dans la droiture et la dignité devant Lui.

 

Cela est de plus en plus difficile à concevoir pour l’homme à notre époque car il est de moins en moins éduqué en ce sens et nourrit de ces vertus et valeurs qui deviennent trop abstraite pour lui. Souvent il a peur de l’inconnu, de l’autre, de Dieu ou même de lui-même. Il a été conditionné pour n’aspirer qu’à des choses éphémères qui ne passent pas la mort et quelque par cela le rassure car il a l’impression de connaître cela tandis que la grandeur, le mystère, la vie divine nécessitent une aspiration profonde et un engagement.

 

On ne peut pas s’approcher de l’Archange Michaël sans s’être mis au diapason, sans avoir les organes subtils et le corps qui correspondent à sa vibration, on serait brisé et anéantit. Il faut un cadre, un monde organisé pour s’approcher de l’Archange Michael, il faut avoir été préparé et éduqué dans ses mystères car Michaël ne s’adresse qu’à des êtres engagés, purs et consacrés à Dieu, des prêtres et des prêtresses qui sont dans des alliances et des forces de la Lumière.

 

Lorsque les esséniens se rassemblent pour les célébrations de la Ronde des Archanges, des prêtres consacrés à Dieu, se tenant sur la quatrième marche de l’initiation, qui ont marché sur le chemin des initiation esséniennes et dédié leurs vies au service impersonnel de la Lumière ont la possibilité et la capacité d’invoquer les Archanges Michaël, Gabriel, Raphaël et Ouriel lors de leurs célébrations car ils se tiennent dans des alliances.

Pourquoi et comment prier l'Archange Michaël ?

L’être qui entre dans la dévotion ou la prière active en lui un état de feu où il peut être dans l’adoration, l’émerveillement et communier avec des mondes plus fins et subtils, ouvrir son cœur et offrir ce qu’il y a de plus pur et beau en lui pour que des êtres supérieurs en affinité puissent venir se nourrir de ces émanations à l’image de l’oiseau qui viendrait se poser sur les branches d’un arbre ou l’abeille qui vient butiner une fleur.

 

Prier l’Archange Michaël, c’est se tenir dans le sacré et dans l’adoration des mystères divins, c’est d’offrir sa dévotion et son service avec le plus pur de son être tourné vers la beauté, la grandeur, vers le plus haut.

Extrait de la Bible essénienne

Prière de dévotion à l'Archange Michaël

Dieu Feu et Lumière, Dieu Père et Mère, grand Michaël,
reçois ma dévotion et mon service conscients, emplis d’amour pour ta flamme dans le temple et ta lumière dans la statue de Dieu.
Ouvre mon œil, ma vision afin que mon corps soit éduqué de toi. Je veux discerner l’immortel de l’éphémère afin de m’attacher à toi et à ton culte sacré dans la stabilité, la permanence et la souveraineté.
Dieu est souverain.
Mon âme est dans l’adoration de Dieu et dans la célébration de son culte, de son royaume, de sa religion d’amour, de sa culture, de son ordre, de son économie d’abondance et de sa discipline juste et belle.

 

Purifie ma destinée. Purifie mes pensées. Purifie mes sens. Purifie mes corps afin que mes actes soient pure dévotion envers Dieu et mon âme.
Si je ne suis pas éveillé en toi, je ne peux rien faire,
car je ne suis pas moi-même, mais je suis sous l’influence des mondes qui m’animent. C’est pourquoi, Père, tu me proposes d’accomplir des petites œuvres si je ne peux pas en faire de grandes.
Si je ne suis pas un roi pour servir Dieu, je peux être un dévot
et me mettre à ton service dans le petit, car être à ton service purifie de l’obscur, protège et conduit vers la félicité. Tu es la royauté, la dignité et tu ouvres le chemin de la noblesse et de la grandeur. Quel que soit mon degré d’esclavage, je veux participer à l’œuvre de Dieu.
Je veux offrir dans la pureté et la vérité du temps, de l’énergie, un savoir-faire, un lien, une pratique
pour la victoire de Dieu.

 


La protection de l’Archange Michaël 

L’être qui s’éveille dans les étages de plus en plus hauts de son être va à un moment donné rencontrer le feu. Si l’Archange Michaël bénis cet être, alors il sera délivré du mal du mensonge et de l’illusion et c’est la plus haute protection car les mondes et les êtres autour de lui le verront. Ils le laisseront passé et ne voudront pas le toucher ni s’approcher de cet être car ils verront qu’il a éveillé en lui le feu, qu’il porte et marche avec le feu de Michaël.

Psaume 154:18-21

Archange Michaël

L’humilité est une vertu essentielle. Elle conduit à l’amour du mystère divin.

 

 Il est important de toujours penser qu’il y a une vérité supérieure. Cette vérité est réellement au-dessus de tout et donc de toi. Qu’elle apporte le Bien ou le mal dans ta vie, tu dois l’accepter, car elle n’a pas à demander ton avis et elle n’est pas là pour être à ton service, pour satisfaire tes besoins ou justifier ta médiocrité. Si tu sais reconnaître cette vérité sacrée et être humble devant elle, tu as une très bonne base qui te protégera dans les épreuves de la vie, car tu sauras accepter d’être remis à ta place. Je ne parle pas d’une apparence d’humilité, de celui qui s’habille de ce manteau pour paraître quelqu’un de bien aux yeux des autres, car c’est un faux-semblant.

 

Celui qui dit qu’il ne regarde pas ce que tu fais de ta vie, qu’il ne te juge pas, mais qui, à la moindre erreur ou faiblesse, te pointe du doigt est un menteur et n’est pas le bienvenu. Il cherche à poser sur toi les yeux qui détruisent, les pensées qui asservissent, le souffle qui donne la mort.

 

L’humilité devant la grande vérité est une grande protection et une grande force. C’est une intimité avec l’intelligence supérieure.”

 


A propos de l'auteur

Samantha Sublimation

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>